La pêche du bar aux leurres souples


Le bar, appelé aussi loup, est un carnassier très combatif prisé des amateurs de pêche sportive en mer et embouchures de fleuves et rivières. Ce poisson a des défauts qui font le bonheur des pêcheurs : vorace et curieux, il ne résiste pas longtemps à attaquer la proie qui frétille devant son nez ! C'est ce qui explique le succès et le plaisir de la pêche du bar au leurre souple, dans l’Atlantique français et aussi en Méditerranée. Cependant, ce poisson noble exige une bonne connaissance de son comportement pour trouver de bons spots, y être au bon moment, et user de la bonne technique.

Depuis les côtes ou sur un bateau, optimisez votre pêche en suivant nos conseils sur le choix du leurre, son animation et les lieux de prédilection du bar.

Important : la réglementation de la pêche du bar en Atlantique et Mer du Nord

Le bar voit sa population diminuer dangereusement. Afin de pouvoir profiter de nombreuses années encore des joies de sa pêche et savourer ses délicieux filets, le Conseil Européen a établit des quotas. Ils concernent à la fois la pêche professionnelle et récréative.



 

Voici les limitations 2020 pour le loisir :

  • NORD: Limite de 2 bars/jour/pêcheur sur 9 mois (année précédente : 1 bar/jour/pêcheur sur 7 mois)
  • SUD: Limite de 2 bars/jour/pêcheur sur 12 mois (année précédente : 3 bars/jour/pêcheur sur 12 mois)
  • Taille minimum : 42 cm (inchangé)

Limite du 48ième parallèle

Dans le cadre de la réglementation de la pêche au Bar 2020, La limite du 48ieme parallèle est maintenue pour les dates d’ouvertures et de fermeture du bar 

Au Nord du 48ième parallèle

a) du 1er janvier au 29 fevrier 2020 et du 1er au 31 décembre 2020,

Fermeture : Seule la capture de bar européen à la canne ou à la ligne à main suivie d’un relâcher est autorisée. Durant ces périodes, il est interdit de détenir à bord, de transférer, de transborder ou de débarquer du bar européen capturé dans cette zone.

b) du 1er mars au 30 Novembre 2020,

Ouverture : Seuls 2 spécimens de bar européen par pêcheur et par jour peuvent être capturés à la canne ou à la ligne à main et détenus.

Au Sud du 48ième parallèle

Toute l’année, un maximum de 2 spécimens de bar européen par pêcheur et par jour peuvent être capturés à la canne ou à la ligne à main et détenus. La taille minimale de conservation pour le bar européen est 42 cm.

Taille minimale de conservation du Bar

La maille du bar est maintenu à 42cm au Nord et au Sud

Nombre de bars prélevables par jours et par pêcheurs

Le nombre de bars prélevables par jours et par pêcheurs est de 2.



Le bar arrive à maturité sexuelle quand il mesure entre 30 et 40 cm. L'ancienne réglementation à 36 cm mettait donc en péril la pérennité de l’espèce.
Sachez que, hormis les grands spécimens qui naviguent en solitaire, les bars se regroupent souvent par bancs de taille similaire. Donc si vous tombez sur des jeunes, passez votre chemin, sans espérer tomber sur le rugbyman de l'équipe.

 


Où pêcher le bar au leurre souple en Atlantique français ?

Le bar a besoin d'eau bien oxygénée avec des remous. Vous le trouverez donc plus souvent dans les eaux peu profondes (moins de 30 m) et agitées. Il délaisse les fonds vaseux ou couverts de vase.
Vous pourrez ferrer ce carnassier durant ses périodes de chasse ou pendant ses déplacements. Il traque ses proies en se cachant derrière un rocher ou une épave. Il reste aux aguets et attaque vigoureusement un poisson fourrage lorsqu'il passe près de lui.
En conséquence, il faudra sonder patiemment les alentours des abris potentiels pour tromper vos bars.

Voici un éventail de critères, pour trouver les meilleurs spots pour la pêche au bar au leurre souple.

 

  • Topologie Bateau Du bord Remarques
  • Rochers au bord de l'eau X De juin à octobre
  • Fonds rocheux X Si rochers affleurant ou changements locaux du lieu (température, clarté de l'eau, courant...).
  • Rochers/falaises avec fond sableux X Plus efficace en surfcasting
  • Grands bancs sableux proches de falaises (éboulis servant d'abris) X X Aléatoire, mais gros spécimen en jeu.
  • Casiers à huître / bouchots X X Beaucoup de jeunes bars, quelques bonnes prises.
  • Hauts fonds / tombants X Pour une jig verticale
  • Pêche sur épave X Épaves peu profondes

 


Quand pêcher le bar en Atlantique ?

Le bar se cale sur les marées, plus que sur le soleil. À marée basse, vous pourrez repérer la présence de petits poissons et crustacés venus se réfugier dans les rochers. Lorsque la mer aura monté (au moins 50 cm d'eau), les bars vont affluer pour dévorer tout ce petit monde. En période chaude, ils privilégient le crépuscule et l'aube.

Au niveau saisonnalité, durant les mois de janvier, février et mars, le bar part frayer pour se reproduire au large. En avril, il se rapproche des côtes, mais reste au semi-large, près des plateaux rocheux. Le reste de l'année, il navigue entre le petit large et les côtes.

 


Comment choisir le bon leurre souple pour la pêche au bar ?

Le leurre souple a démontré sa grande efficacité pour la pêche au bar et connaît maintenant un grand succès. Il est parfait pour la traque lorsque le bar est à l'affût, retiré derrière un rocher.
Un des avantages du leurre souple est que son montage limite la perte et la casse de la ligne : c'est le leurre qui touche le fond et non l'hameçon. Celui-ci a donc moins de chance de rester coincé.

 

Quel type de leurre fonctionne pour le bar ?

Un leurre se définit selon plusieurs points : son type de nage, sa couleur, sa marque vibratoire, la présence ou non d'yeux et de signal olfactif. Tant que le bar n'aura pas opté pour la mono-diète, vous devrez varier le type de leurres souples (Paddle tail, Finesse, Curly Tail).

  • Paddle Tail = Forte turbulence et sonorisation accrue. Pour des bars en chasse. Pour une présentation rapide ou moyennement rapide. En linéaire souvent.
  • Finesse = peu de turbulence et moins de sonorisation. Pour des bars méfiants. Présentation rapide ou très rapide. Linéaire ou verticale.
  • Curly Tail = Turbulence moyenne et vibration naturel. Pour des présentations en ramenés lents. Linéaire ou diagonale.
C'est trois type de leurres souples sont super bons selon l'humeur des bars et la situation.
Ce grand gourmand finira dans votre assiette si vous avez su passer votre leurre, tout près de lui, en attisant sa curiosité. Les différents leurres permettent de sonder différentes couches d'eau et donc d'optimiser vos chances.

Quel colorie de leurre choisir ?

Le bar ayant un régime varié, en fonction des saisons et de son lieu de chasse, il convient d'être équipé d'un large choix de couleurs. Sachez que les proies du bar sont essentiellement de couleur verte, bleutée, blanche ou argentée.
Astuce de pêcheur aguerri : changez la couleur du leurre après une vingtaine de lancers sans touche. Si au bout de trois couleurs, vous n'avez toujours rien, changez de type de leurre ou déplacez-vous.

Quelle animation privilégier ?
La seule règle à connaître pour trouver la bonne animation, c'est de varier. Oui, encore ! C'est ce qui fait le charme de la pêche au carnassier. Parfois, un ramener lent permettra de ferrer de beaux bars et le lendemain, ce seront des actions rapides entrecoupées de pauses qui exciteront votre proie.

Du Pays Basque à la Bretagne, en passant par le Bassin d'Arcachon, la pêche du bar au leurre souple vous promet de bons moments, dans les eaux de l'océan Atlantique. Équipez-vous de matériel précis, de leurres de qualité, de patience et d'un bon sens de l'observation, pour profiter de vos sorties dans les embruns.
Joyeuse pêche les amis! Partagez-nous vos expériences
!
-