Pêche du black bass aux leurres souples

Le Black-Bass est un poisson encore méconnu pour certains. Pourtant, au Japon et aux États-Unis, ces prédateurs agressifs et tenaces font fureur ! Pouviez-vous imaginer qu'un bon compétiteur de Bass Master pouvait gagner jusqu'à plusieurs millions de dollars par an ?! Alors, amis pêcheurs sportifs, suivez nos conseils et mettez-vous sérieusement à la pêche du black-bass aux leurres souples. Qui sait, un jour vous retrouvera-t-on sur le bord d'un plan d'eau en train de pêcher des gros Black-Bass (achigans en anglais) !

 

Traquer le black-bass 

Le black-bass est un poisson présent dans les étangs, lac, rivières et certain fleuves de France . On le trouve, essentiellement dans le Sud. Il aime se prélasser dans les eaux chaudes, mais supporte les températures plus fraîches. On peut parfois le pêcher à vue, lorsqu'il se fait dorer la pilule ! Sous ses airs tranquilles et endormis, il ne fait pas la fine bouche devant une petite friandise en surface ou dans les profondeurs. Son attaque est alors fulgurante. Tenez-vous prêt !

Sa capture est tantôt facile, tantôt très compliquée. Il reste en groupe la plupart du temps.

Il affectionne particulièrement les zones où il peut se camoufler un peu : parmi les nénuphars, dans un herbier, sous un ponton, sous un arbre, sous un amas de branchages ou près des rocailles. Alors, visez des plans d'eau encombrés en surface.

Ce poisson est très sensible aux vibrations de vos leurres. Son ouïe et son odorat sont exceptionnellement développés.

 

 

Quels leurres souples utiliser pour le black-bass ?

Ce prédateur est passionnant, car toutes les techniques sont susceptibles de fonctionner avec lui : pêche au leurre, à l'appât ou à la mouche. Avec sa bouche assez grande, il dévore des proies relativement grosses, comme le poisson-chat, la grenouille ou des écrevisses. Mais il n'hésite pas à prendre un insecte de surface, en guise d'en-cas.

Côté leurres, ne vous privez pas du choix : véritable opportuniste, le black se jette sur tout. S'il l'a décidé bien sûr, car il est à la fois craintif et curieux. Les leurres de finesse réalistes sont particulièrement utiles les jours où le black-bass est en mode sieste ou peu actif. Avec une tête de jig ou pas, vous pourrez aller le chercher dans les profondeurs, ou en surface.

 

Pour monter votre leurre sur la tête plombée de façon bien alignée, commencez par prendre la mesure en présentant l'hameçon, faites une petite entaille à l'endroit où le crochet va sortir. Lorsque vous piquez l'hameçon, visez votre encoche pour le faire ressortir. Cette astuce est surtout importante pour des leurres comme des shads ou imitations de poissons et imitations de vers (Senko ou Slicy worm) en montage anti-herbes.

 

Slicy worm leurre 5pouces

Le Black-Bass au fil des saisons

  • Le printemps

En avril-juin, c'est la période de reproduction. Le mâle veille sur les œufs, dans un nid posé sur fond propre, à faible profondeur, jusqu'à qu'ils deviennent des alevins de quelques centimètres. Le black-bass est alors vraiment agressif et il est préférable de ne pas chercher à le pêcher. D'autant plus que, si vous prenez un futur père, il ne pourra plus assurer la survie de sa descendance, le fruit de vos futures pêches.

  • L'été

Durant la période chaude, le black-bass aime rester proche de la surface, à l'ombre des arbres ou des nénuphars. Profitez-en pour le pêcher à vue, au leurre de surface. N'hésitez pas à "skipper" loin sous les branches ombrageant le plan d'eau.

  • L'automne

C'est le moment pour eux de faire des réserves de nourriture. À cette période, toutes les techniques sont efficaces. Mais ils privilégieront les modes de chasse les moins agressifs pour économiser leur énergie.

  • L'hiver

Le black-bass reste au fond de l'eau, à l'abri du froid. Il est en mode économie d'énergie, mais on peut tout de même prendre quelques spécimens. Nous préconisons alors le jig ou le drop-shot pour aller chercher le poisson dans sa cachette.

 

La pêche de finesse : pour les journées où le black-bass se fait méfiant !

La technique de pêche en finesse est formidable les jours où le black-bass se fait léthargique : en hiver et lors des chaudes journées d'été.

Il ne se laisse alors pas facilement avoir par les leurres aux signaux puissants. C'est le moment de sortir l'artillerie légère et de se faire aussi discret que lui. Si vous discernez un black-bass près de la surface, ou bien une structure pouvant en accueillir, faites couler délicatement vers lui un petit leurre léger sans tête de plomb (weightless). S'il ne réagit pas, tentez quelques petites animations. Essayez également le wacky : c'est le montage d'un leurre souple par le milieu, que vous ferez jouer par de délicates tirées devant le museau du black-bass.

Si vous ne les voyez pas, c’est qu'ils sont dans les profondeurs, utilisez un leurre souple légèrement plombé (1/4 à 1 Oz). Le plus efficace est un leurre souple équipé d'un paddle, qui va ralentir la descente et provoquer des vibrations dans l’eau. Tenez-vous prêt, car la majorité des attaques se font à ce moment-là !

La pêche du black-bass est passionnante. La variété des techniques utilisables permet d'apprendre à connaître son spot, sans jamais se lasser. Alors, préparez leurres, cannes et bonne pêche !